Un TCR participe au Race Across AMerica 2021 (RAAM)

Transposition d’un vieux rêve

Par la Légende

Dimanche (13 juin), c’était notre dernière sortie dominicale en mode full TCR (Moi, La Mountain Queen et le train de Sutton) avant que Michel (Train de Sutton) ne s’élance dans la folle aventure du RAAM.

Donc, après notre 110km et 1600 de dénivelé (Aller-Retour entre Sutton et le lac Champlain, en passant par Frelighsburg et Saint-Armand). Une plonge dans la piscine et ensuite il nous faut mettre le vélo dans la boîte Thule. Mardi (15 juin), Michel le Train de Sutton quittait vers Chicago ….mercredi pour la Californie … arrivant quelques jours avant son départ prévu à 12h18 le samedi, soit la veille de la de la fête des pères! (Chacun à sa façon de célébrer celle-ci! Mais comme vous le savez un TCR ça fête Big!)

Race Across AMerica

Jaloux…, mais heureux que le Train de Sutton puisse y participer

Voilà 38 ans déjà, je débutais en vélo… et je lisais religieusement le magazine Bicycling à tous les mois.

C’est à partir de ce magazine, que ma « WishList » sportive s’est établie…. À lire les articles sur

  • Dave Scott, j’ai voulu faire un IronMan,
  • Francesco Moser et un plus tard Viatcheslav Ekimov devenir record man de l’heure,
  • Michael Hubner et Lutz Hesslich, un spécialiste du sprint,
  • Bernard Hinault et Greg Lemond, un coureur cycliste,
  • John Tomac, avoir multiples talents (route, montagne,…)
  • etc…etc…

Mais dans le etc… etc… il y avait Pete Penseyres le gagnant du RAAM en solo de 1984 et 1985. Celui qui a établit un record du RAAM et qui est demeuré pendant 27 ans (3107 miles/ 5000 km en 8 jours, 9 heures et 47 minutes avec une vitesse moyenne de 24,8 km/h), finalement battu par Christoph Strasser en 2013.

Après Penseyres, je me suis mis à suivre plus religieusement cet aventure annuelle. Dont un certain Paulo Saldanha…. Oui le montréalais, celui qui est derrière le succès de plusieurs cyclistes Québecois dont Mike Woods qui sera leader de l’équipe Israel Start-Up Nation lors du Tour de France 2021 . Bien avant de créer « PowerWatts indoor training system et devenir directeur de performance pour l’équipe World Tour Israel Start-Up Nation, Paulo a été un solide triathlète (premier canadien à franchir le cap des 9h00 à Hawaii en 1989) et … à être le premier canadien à terminer en solo le RAAM en 1999 (en 10jours, 2 heures et 42 minutes). En gros, un solide athlète que je vénère encore aujourd’hui.

Vous l’aurez compris que plusieurs de mes rêves sont demeurés des rêves ou ont été accomplis avec un peu moins de succès (c’est le moins que l’on puisse dire…) que les sportifs que je vénérais au fil de mes lectures. J’ai eu la chance et « guts » d’en réaliser plusieurs sur presque 4 décennies : Ironman, la piste, coureur cyclistes, du vélo de montagne, du cyclocross.. alouette mais jamais le RAAM….

Alors quand j’ai appris l’an dernier que le Train Sutton était membre d’une équipe à 4 (The Opportunist) pour le RAAM…. Une pointe de jalousie m’a envahi, tout en étant heureux pour lui… Plusieurs souvenirs remontant à la surface….. puisque le RAAM revient me hanter à tout les 10 ans.

Qu’est-ce au juste le RAAM ?

Depuis 38 ans, Race Across AMerica (RAAM) met les ultracyclistes du monde entier au défi de repousser leurs limites physiques et mentales au plus loin. Partant d’Oceanside, sous l’une des plus longues jetées de Californie, la RAAM s’étend sur plus de 3 000 milles (4800 km), avec une dénivelé totale de à 175 000 pieds (53 000 m), traversant 12 États et se terminant à City Dock à Annapolis, Maryland, la Mecque de la voile sur la côte est.

Ouvert aux coureurs amateurs et professionnels, en solo, relais de 2, 4 et 8 personnes. Les coureurs en équipe ont un maximum de neuf jours, mais la plupart terminent en sept jours et demi environ, les plus rapides en un peu plus de 5 jours. Les coureurs en solo ont un maximum de 12 jours pour terminer la course, la plupart finissant en 11 jours et les plus rapides en moins de 8 jours.

Non seulement la RAAM s’est avérée être l’une des courses les plus difficiles au monde, mais elle est devenue une énorme plate-forme pour les coureurs afin de sensibiliser et de collecter des fonds pour les organisations caritatives de leur choix.

Michel Chabot et son RAAM

Le Train de Sutton y a mis les efforts s’entrainant tout l’hiver en Floride à cumuler semaine après semaine les lourdes charges de plusieurs centaines de km (Ayant atteint le 10 000km extérieur avant même que l’été se pointe le nez)

Il est un des 4 membres de l’équipe « The Opportunists » pour le RAAM 2021. La cause que son équipe supporte est « Opportunity Early Childhood Education and Family« . Un organisme de West Palm Beach (Floride) qui est l’une des plus anciennes organisations caritatives de la région, dont l’objectif principal est de servir les enfants des familles de travailleurs grâce à la prestation d’une éducation de la petite enfance de haute qualité à travers des programmes familiaux.

Un des véhicules de l’équipe « The Opportunist » sur lequel on peut voir le logo des TCR (à la gauche du BMW)

Moi et la Mountain Queen on continue de te suivre au quotidien et nous te souhaitons de finir le tout en santé et que tu puisses crier haut et fort MERCI, BONSOIR !

Le vidéo de l’équipe « The Opportunists » pour le RAAM 2018

Le journal de bord d’un TCR au RAAM

Arrivé en Californie le mercredi, un agenda bien rempli l’attend. D’abord préparer la monture par le mécano de l’équipe. Rencontre avec les 3 autres cyclistes et le personnel de soutient (Participer au RAAM nécessite une grosse équipe : 3 véhicules, 10 accompagnateurs. Quelques sorties de vélo pour se remettre en jambes, sans générer de fatigue inutile.

La veille du départ (Vendredi le 18 juin, 2021)

Décalage horaire apprivoisé…Inspection des vélos par les organisateurs. Ensuite, l’équipe règle les derniers détails du plan de match en prévision du grand départ. Michel (Train de Sutton) et Matt qui attaqueront le premier 12 heures. Ils rouleront à tour de rôle des blocs de 30 minutes jusqu’à minuit.

Myke (Le Train de Sutton) à gauche

Jour 1 (Samedi le 19 juin 2021) – C’est le départ 12h18 (15h18 heure de Montréal)

Après un départ en douceur, Michel et Matt attaquent la traversée des routes montagneuses de la Californie pour ensuite affronter le désert….

Démolie comme jamais… Arrivé dans le désert avec une température de 48 Celsius. J’ai souffert de crampes aux deux jambes pendant 4 heures! Mal au coeur et la tête suite à un coup de chaleur. Arythmie qui a durée 2 heures avec des battements de 185-190 par minutes. Malgré tout, j’ai été en mesure de faire toutes mes présences.

Le train de Sutton

Jour 2 (Dimanche le 20 juin 2021) – La fête des « Peupa »!

38 Celsius…. Les organisateurs ont dû changer le parcours en raison d’un feu de forêt en Arizona.

Pour Michel, la journée a été extrêmement difficile puisqu’il n’avait pratiquement pas manger en raison de ses nausées. Essaie dans cette 2eme journée de manger à chaque fois qu’il le peut, mais cela demeure insuffisant. Il puise sérieusement dans ses réserves pour terminer la journée. Après le désert d’hier, aujourd’hui il faisait face à de longues montées en lacets avec de fortes dénivelés au Colorado, a commencé la journée avec un 3000m….

Au matin, je me sens mieux mais je reste marquer par ma journée d’hier. Je n’ai jamais vécu une chose aussi intense dans ma vie.

Le train de Sutton

Jour 3 (Lundi le 21 juin 2021)

1141 Miles de complété (1 am heure de Montréal)
Suivre en directe

Les « Opportunists » sont en feu. C’est encore tôt dans la course, mais ils sont en deuxième position des équipes de 4 cyclistes. La température est désormais plus tolérable avec des paysages à couper le souffle. Nous sommes rassurés, l’esprit compétitif du Train de Sutton est revenu, c’est bon signe pour la suite des choses.

Aujourd’hui, l’obstacle a été le vent. Michel et son compatriote pour le 12 heures de boulots (Matt)ont du combattre pendant 3 heures un vent frontal variant entre 50-60 km heure ! De plus, après les grandes chaleurs du désert, le froid est au rendez-vous, nos deux comparses grelottaient sur le vélo et ce même avec une veste et des gants. Chaque jour est une nouvelle aventure …..

Jour 4 (Mardi le 22 juin 2021)

Aujourd’hui, nous débutons avec une ascension de 30 km…. Une TCR! Michel et Matt étaient en feu aujourd’hui. Le groupe des 40 ans (âge moyen de l’équipe, en vous rappelant que l’âge moyen des Opportunists dépassent les 60 ans!) avaient dépassé hier le duo Chris et Katy. Lorsque Michel et Matt ont pris la relève pour leur 12h de vélo, le groupe des 40 ans avait 20 min d’avance sur nous. Ils se donnent comme mission de dépasser ce groupe. Merci Bonsoir! Ils espèrent que l’autre duo pourra maintenir leur avance sur eux (En ce moment, ils sont en 3e position dans les équipes de 4 coureurs)

Moi et Matt sommes tellement fier. C’était notre championnat du monde !

Le train de Sutton
Nos champions de la journée : Michel et Matt

Sur l’heure du lunch à Montréal (12h49), les « Opportunists » ont déjà 2648 km de complété. Ce qui représente une moyenne de 780 km par jour. Ils atteindront bientôt le Missouri.

Déjà 2648 km de complété! Ce qui représente une moyenne de 780 km par jour.

Jour 5 (Mercredi le 23 juin 2021)

Michel et Matt ont été en mesure de prendre 3 miles (5 km) d’avance sur l’équipe 402 jusqu’à minuit ! (En vous rappelant que chaque duo roule 12 heures. Le duo se donne le relais à chaque 1/2 heure pendant ce 12 heures). Malheureusement le gps du camion suiveur à induit le conducteur à faire un erreur de navigation …. Michel effectuant 4 miles (6.5 km) dans la mauvaise direction ! Le camion a du ramener Michel au point de départ où l’erreur s’est produite. Cette erreur aura permis au 402 de revenir à l’avant avec un 1 miles (1.6 km) d’avance sur nous…..

Michel et Matt ont redoublé leur efforts malgré un vent défavorable pour l’ensemble de leur relais (Le Kansas est terre de champs et de vent!). À 2h15 am, notre duo avait réussi à dépasser à nouveau le 402, et prendre 3 miles (5 km) d’avance sur eux ! Ouf…..

Jour 6 (Jeudi le 24 juin 2021)

À 10h15 heure de Montréal, 2 300 miles de complétés ( 3 700 km). L’équipe effectue en moyenne 770 km par jour. Il sont maintenant dans l’Indiana près du Lac Monroe. Ils sont toujours en 3e position devant l’équipe 402 (Athletes Unlimited)

Jour 7 (Vendredi le 25 juin 2021)

Une autre grosse journée de vélo, Michel cumule quotidiennement entre 175 et 200 km par jour (la moyenne étant 185 pou l’ensemble de l’épreuve) selon la dénivelé ou ce que la météo lui offre comme vent. Le but sera atteint dans les prochaines heures, tous les membres de l’équipe « The Opportunists » sont motivés plus que jamais

Jour 8 (Samedi le 26 juin 2021) – 3h18 am.

Voilà MERCI, BONSOIR!.. C’est fait …. La fin d’une grande aventure… une aventure hors norme! L’accomplissement d’un rêve pour Michel.

Les statistiques finales :

Distance parcourue3035.2 mi (4885 km)
Vitesse Moyenne31 km/h
Distance moyenne parcourue par jour740 km / jr

Si vous voulez en savoir plus sur le RAAM


Vous aimerez sans doute :


Abonnez-vous à l’Hebdo TCR


Veloptimum - Vélo Nouvelles

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *