TCR Garnotte – Victo #1

La lessiveuse va se faire aller….

Par la légende

TCR vous propose, une magnifique ballade pour entamer votre saison de garnottes….Ce parcours est à 80% sur des routes de gravel, avec très peu de circulation automobile, à sillonner des routes bordées d’arbres. Il faut minimum avoir une forme physique, car le trajet est « côteux » du début jusqu’à la fin (Minute papillon, j’ai pas dit Athlète de pointe optimisé qui porte ses bas de compressions de 2 à 4 hrs par jour en mangeant son poulet sec cuit au micro-ondes…. Simplement quelqu’un qui a fait ses devoirs pendant l’hiver en restant actif…. Ouf….)

Une belle façon découvrir la région de Victoriaville (Région Centre du Québec), qui est malheureusement méconnue des amateurs de garnottes.

Moi et la Mountain Queen avons défini ce trajet en avril 2020 et nous étions tombé sous le charme de celui-ci. Avons décidé, de répéter l’expérience cette année à la même période. Nous savions que la température serait un peu plus froide, qu’il avait neigé cette semaine…. Comme on dit … si nous aimons encore ce trajet malgré des conditions TCR, c’est que celui-ci est vraiment bon….

Conditions TCR de la journée du 3 avril 2021 : Température négative avec le facteur vent, neige au sol, plaque de glace sur la route, boue plus que le client en demande, montée en mode « grind mon poulet… si tu veux voir le sommet« , et descente avec des zones molles qui te font découvrir qu’un vélo peut freiner sans appuyer sur les manivelles….

Lavage de vélo et vêtements à prévoir!!!!

Informations

Distance : Une boucle de 44.90 Km (Pour les amateurs de chiffres ronds….Un petit tour dans le stationnement en finissant et vous aurez votre 50km…)
Dénivelé : 1 040 m
Niveau : Bien que court, le trajet est relativement costaud … (1040m sur 45km… pas besoin d’être fort en math pour comprendre qu’ici on ne parle pas d’une balade sur le canal Lachine)
Gravel : 80% du trajet. Le trajet débute et se termine avec de la superbe S’phalte (Bitume).

Importants :

Ce trajet est 100% dans les campagnes, les chemins menant à des cabanes à sucre, ou routes empruntée pour la coupe de bois. Assurez-vous donc d’avoir tout ce que vous avez besoin : 2 chambres à air plutôt qu’une, alimentation, eau,….. En gros vous trouverez pas de dépanneur/garage sur ce parcours… Par contre, il y a beaucoup, beaucoup d’arbres.

Départ et arrivée

Pavillon du Mont Arthabaska

Possible de stationner au belvédère du Mont Arthabaska (Stationnement gratuit. Disponible à l’avant et l’arrière du pavillon) . Culminant à 150 mètres, le mont offre une vue imprenable sur la région environnante. Un pavillon de service est accessible au sommet (lorsque la pandémie n’est pas présente!).

Loi de Murphy : Tout ce qui monte doit redescendre….
Loi du vélo : Tout ce qui redescend toi remonter…

Si vous êtes vite sur les patins, vous comprendrez que ce trajet utilise un vieux principe ….. Je stationne en haut, je commence la sortie par une belle descente…. Invariablement, je vais devoir remonter pour aller récupérer mon véhicule…..

100, ch. du Mont Arthabaska, Victoriaville (Québec), G6S0N4 (Canada)

Trajet

Une boucle, donc à l’exception de la montée finale vers le Mont Arthabaska vous voyez que du « neuf » du début jusqu’à la fin….

Comme vous le constaterez avec cette prise de vue satellite, il n’y a pas beaucoup de maisons ou de villages sur le trajet. (Merci à mon bon ami Google Map pour cette magnifique photo. D’ailleurs celui-ci recherche un nouveau Nikon… Son cousin Open StreetMap lui avait emprunté …. mais celui-ci lui est revenu dans un piteux état ….Je lui ai dit de regarder sur MarketPlace… à suivre)

« Ben de la campagne! »
Pis ben de la garnotte!

Le profil dénivelé comme mentionné plutôt dans cet article est quand même assez impressionnant, bien que le trajet soit assez court.

Trajet TCR Garnotte – Victoriaville

Analyse assez simple du trajet : Après la première descente… Vous débutez une ascension de 13 km. Les 5 premiers km du trajet se font sur du bitume. Ensuite vous verrez de la gravel et de la terre jusqu’au km 42.

Du km 15 jusqu’aux éoliennes (Photos, mais vous serez déçus… surtout si vous prenez avec votre cell…mais bon ça fait plaisir de ce jaser un peu et prendre une petite barre…) ça grimpe et ça descend! Mais jamais en fou.

Ensuite le trajet (La 2eme moitié) est beaucoup plus facile. Mais quand même une solide montée après le pont de bois. Le genre de montée que tu penses avoir fini et puis… tu réalises qu’il y a encore un p’tit boutte à faire…. Par la suite c’est le bonheur, très roulant. Lorsque vous reprenez le bitume vers la fin du parcours, vous entamerez la montée du Mont Arthabaska, vous verrez au loin l’antenne et la croix sur le sommet. Une belle montée progressive, rien pour fouetter un chat (Avis : Parfois le vent , comme c’était le cas hier, peut rendre la chose un peu plus ardue. )

En résumé, selon les conditions des routes, il faut compter pour les rapides un bon 2 heures à 2h15 pour compléter le parcours (oui oui, possible d’aller plus vite, il y a toujours possibilité de se péter la face et de se défoncer et finir dans un état lamentable …. mais dans ce cas-ci rapide signifie , bon rythme). Pour ceux qui désirent stopper, prendre le temps de vivre et d’admirer le paysage, tenir compte d’un 3 heures (Comme ça, si vous complétez en moins de temps, vous pourrez vous flattez et vous dire à quel point vous êtes hot….etc. etc..)

Dans tous les cas, n’oubliez pas de prendre votre photo au sommet, comme la Mountain Queen …. et dites un gros Merci, Bonsoir ! au moment de prendre le volant pour r’venir à maison…..

Mountain Queen Sommet du Mont Arthabaska

Télécharger le trajet

Consulter le Strava Public du « Trajet Garnottes TCR – Victoriaville »


Vous aimerez sans doute :


Abonnez-vous à l’Hebdo TCR


Article publié également sur :

Veloptimum - Vélo Nouvelles

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *