Début d’une nouvelle aventure

Les 2 membres du TCR se lance dans l’aventure de l’Eroica. Il s’agit d’un vieux rêve qui turlupine la Légende depuis plusieurs années déjà. Celui-ci en parle à Maude et définisse qu’il s’agit bien d’un défi que l’on peut qualifier de TCR.

Étape 1 : Trouver les cadres en Columbus des années 80

Martin se lance donc dans la recherche de deux cadres en acier. Evidemment, il veut des Marinoni et rien de moins. Début de la recherche des cadres, le train de Sutton en possède un qui n’utilise plus depuis plusieurs années. Celui-ci a été utilisé pour des épreuves d’Ironman au début des années 90. Reste à trouver un cadre pour la Mountain Queen. Plusieurs semaines de recherche, Martin trouve le Saint-Graal. Le paie trop cher, mais « money is no object » lorsqu’on parle de ce projet.

Le cadre de la Mountain Queen qui deviendra sous peu
rose. Un bon vieux columbus 54cm x 54cm

Étape 2 : Démonter les 2 vélos = sacrage!

Lorsqu’il s’agit de démonter des vieux vélos….. il faut s’attendre aux découverte… Poteau de selle « jammer » dans la rouille… bearing de roues carrés… alouette. En gros un 20 minutes initiales qui devient 1h30…

Étape 3 : Rencontre avec M. Marinoni : on remet à neuf les cadres.

Nous sommes fier que le célèbre cycliste (champion du monde de
l’heure en plus) et artisan remette sur pied nos cadres abimés par les années. Le tout passe obligatoirement par une nouvelle peinture pour les 2 cadres.
• Choix de la Légende : Le bleu Marinoni des années 80. Nostalgique, il a choisi la couleur de son premier Marinoni.
• Choix de la Mountain Queen : Le rose

LM. Marinoni et la Mountain Queen. Celle-ci a un
sourire digne de mention sous son masque.
Pas tous les jours que l’on prend une photo avec un
champion du monde.

Etape 4 : Le « Statement » : Les vélos seront montés avec du Campagnolo des années 80.

Du 6 ou 7 vitesses et manettes au cadre. Nothing else que du Old School!

Étape 5 : Inventaire de l’actuel

On fera des photos avec description du matos dans le prochain hebdo.

Étape 6 : Revoir pour la Nème fois le film « Marinoni – Le feu de la passion ».

Le mercredi 20 janvier 2021, soirée cinéma chez les TCR. Parfait nous sommes confinés et couvre-feu.

Question de se mettre dans l’ambiance et d’initier #3 et #4 (les 2 plus jeunes de nos 4 enfants) rien ne vaut un film qui parle de quelqu’un d’aussi passionner que nous. Marinoni c’est carrément du « Do It », pas besoin de faire un show et de se péter les bretelles. Il fait tout pour les bonnes raisons pas pour épater la galerie. La passion mène sa vie : Sa relation à long terme avec son épouse, les vélos, les champignons, les tomates…

Le feu de la passion

Étape 7 : Début des recherches des composants. Les vélos seront équipés en Campagnolo.

Premier achat, 2 selles Turbo Bullit neuves, parce que Selle Italia a recommencé à les produire. Une chose de réglé, elles arriveront début février. Maude ira avec de la guidoline Brooks en cuir de la même couleur que la selle (Nous avons dejà en stock). Martin hésite encore, mais choisira problablement le traditionnel noir pour « matcher » avec les lettres Marinoni sur son cadre, à suivre….

Martin montre les freins delta à Maude…. Evidemment ct ce que la Mountain Queen veut. Nous effectuons des bids sur quelques uns que nous retrouvons sur Internet. Ouf, c’est pas donné. Mais un rêve c’est un rêve. Martin a toujours voulu en avoir, pour remplacer ses tradionnels Modolo. On va les chérir lorsqu’ils arriveront!


Vous aimerez sans doute :


Abonnez-vous à l’Hebdo TCR

Recevez l’hebdo par courriel tous les dimanches matin à 6h00 am.
Une petite lecture, un petit café !

Promis qu’il n y aura pas d’autres diffusions de courriel. Et chez les TCR une promesse c’est une promesse.


Partager :