Quand la garnotte devient collective

Alcove.bike

Par la Légende

La garnotte et encore de la garnotte

Parler de « gravel », gravier ou garnottes sont choses à la mode plus que jamais depuis le début de la pandémie…. Vous me direz pas très original comme article… Bon joueur (mais très mauvais perdant, petit défaut que je peux difficilement cacher…), j’accepte cette critique…. Mais pour sauver « la face »…. Donnons un angle différent à ce sujet qui me passionne depuis des lunes (Je veux pas faire l’avant-gardiste ou pire, le vieux « radotteux », mais disons que je me rappelle avoir participé aux premières éditions de Dirty Race, Rasputitsa , et 100B7 avec mon fidèle compatriote d’aventure Plafter avec un vélo de route équipé de pneus 25mm en ce disant, 25 c’est big….Avant la mode du frein à disque et où le 21 et 23 mm étaient « in » pour la route.)

Charles Boileau (Alcôve) – Activité BikePacking

Je me ramène à l’ordre car je m’éparpille…et reviens à…
Ah Oui, l’angle différent…. En effet, si je vous pose les questions suivantes :

Que recherche les gravelleux / les garnotteux / les bikepacketeux ?
De « Kossé » qui rendrait toute cette marmaille avide d’aventure, heureuse comme des hirondelles au printemps?

Vous restez bouche bée…. et le regard vide devant des questions aussi pertinentes qui vous plonge dans le plus profond de votre être….. (ici, il est temps de déposer votre café avant qu’un dégât se produise….)

A Ha !
(Désolé pour ceux ayant renversé leur café, et qui cherchent les « Scott Towels » en ce moment. Pourtant, je dois avouer que je ne ressens aucun remord, puisque le texte d’avertissement était en rouge vif…j’avais fait correctement mon travail de rédacteur, et je savoure mon travaille bien accompli.)

Bien que l’amour soudain pour le gravier soit bien en selle, il y a certains manquement ….

  • Les nouveaux (et mêmes les plus anciens) sont avides de découvrir des nouvelles routes non pavées versus refaire toujours les mêmes trajets.
  • La plupart recherche des petits z’Amis pour rouler en « gang » versus rouler seul ou participer à des événements (Qui peut, pour certaines personnes être assez stressant/intimidant…)
  • Plusieurs recherchent des conseils techniques ou sur le matos…. Tubeless ou pas, telle est la question ? Panaracer Gravel King ou WTB Byway ? 32, 36, ou 40mm+ ? etc….

Donc avant toute chose, le partage

En gros, nous pourrions simplement résumer : la plupart des adeptes veulent partager leur passion et se côtoyer davantage. Un mec de Ville Saint-Laurent, a fait les mêmes constats et a décidé de passer à l’action….

Charles qui ?

Le mec de VSL, c’est Charles Boileau. Un père de famille parmi tant d’autres, coloriste en cinéma (… fait qui n’est pas anodin lorsque vous verrez la qualité et l’esthétisme visuel des vidéos qu’il produit, nous en reparlerons plus loin) et évidemment …. amateur de vélo, spécifiquement de gravier et de bikepacking. Non pas qu’il rejette l’idée de faire de la route, mais ca pratique du vélo se fait maintenant sur 32mm minimum! Il a choisi de faire du vélo différemment et à un autre rythme… Être plus contemplatif … Découvrir le « beau » en roulant…..et tout ça sans traffic, « pouet pouet », et les gueulards qui prônent « le tasse toé la bébitte en collant » avec de l’écume sur le bord des lèvres….

Comment est né cette passion pour la petite reine et le passage à la garnotte

Après avoir travaillé chez Cycles Gervais Rioux 4 mois en 2003, Charles démenage à Québec en 2006, dans le quartier St-Roch. Après avoir économisé pendant 3 ans, il s’achète enfin un vélo, un route pour aller vite vite vite. Il se met à faire le plus souvent possible l’aller-retour Lac Beauport à fond la caisse. Commence à rouler en groupe, aime le feeling de la vitesse… Participe également au périple annuel de 4 jours que son père organise depuis 40 ans : Montréal et Kennebunkport (Maine….je crois que Kennebunk se traduit par « Là où l’eau est frette », à moins que ce soit Ogunquit… mais dans mon dictionnaire personnel, les 2 sont synonymes! ) . Ce périple sera le début d’une transformation, une façon de voir le vélo autrement. Il s’intéresse et participe au fil des années à la vague du vélo de gravel. Coup de foudre immédiat et ça devient une véritable passion.

Plusieurs idées commence à germer… il pourrait acheter une maison à Stanstead et la transformer en B&B et offrir des trajets de gravel…. Cette idée évolue, vers la création de camps de 2 à 3 jours dans divers endroits de la province …Il organise ainsi son premier camps en 2020 à Harrington a fin de mesurer l’intérêt pour ce type d’activité… il se doit d’annuler celui-ci en raison de la pandémie.

Il prend le temps de réfléchir, déterminant que le besoin et l’intérêt ne sont pas nécessairement autour des weekends à 700$ par personne… Il remarque une solitude chez les gens qui pratique l’activité … De là émerge l’idée de fédérer / rassembler les gens qui ont cette passion en commun : Une OBNL ou un Coop Montréalaise pour le vélo de gravel et le bikepacking. L’idée est lancé ….

Naissance d’Alcôve le COLLECTIF DE VÉLO DE GRAVIER – MONTRÉAL, QC.

Réalisant rapidement qu’il aurait besoin d’aide. Son ami Mathieu Cadoret décide de s’impliquer dans le projet. Après quelques « brainstorms » avec son nouveau partenaire, naît le concept du Collectif Alcôve.

Logo Alcôve

Une Alcôve est un endroit « cosy » où on peut relaxer et prendre son temps pour profiter d’un moment. C’est le feeling que je veux créer pour tous.

– Charles Boileau, un des 2 initiateurs du projet Alcôve

Il établissent ensemble, comme tout projet qui veut aller plus loin, quelques « statements »:

  • Mission
    Explorer le potentiel sans limites du vélo d’aventure.
    Élaborer des expériences cyclistes uniques à juste prix.
    Partager nos connaissances, équipements et créer du pouvoir d’achat.
    Encourager et promouvoir l’accessibilité du sport pour tous.
  • Raison d’être: Explorer, partager et faire avancer la société un coup de pédale à la fois.
  • Vision: Un catalyseur pour une communauté de vélo de d’aventure engagée, foisonnante et diversifiée.

Alcôve….et dans la pratique

Pour développer la communauté, A court terme …2021, sera le prétexte pour organiser des sorties gratuites en mode ouvert à tous et faire découvrir des trajets…. prendre le pouls des participants.

Il développe également depuis l’automne 2020, une série de vidéo de qualité. Les vidéos ont un côté ludique et permettre de découvrir des trajets, en espérant faire rêver et initier des gens (cyclistes ou non) à cette pratique.

À moyen terme (2022) y ajouter un volet communautaire, en mettant en place des camps pour les 18-25 ans, des lever de fonds pour l’achat de vélo de gravel pour permettre à des jeunes qui n’ont pas les moyens d’en faire…. etc..

En gros, ce groupe n’est pas en panne d’idée.

Pour ceux qui veulent participer aux sorties (Les TCR sont présent à quelques unes….fièrement vêtu de nouveau kit !!!. En parlant de Kit, Alcôve aura bientôt un superbe Jersey qui est en production avec la montréalaise lebraquet.cc) vous trouverez plus bas le calendrier des activités (disponible également en format google calendar public)

Mais avant de vous laisser….un des vidéos produits par Alcôve


Alcôve

Les activités prévues (Gravel Grinder) au calendrier de 2021

Il s’agit d’activités gratuites et encadrés. Chacune des sorties aura leurs petit lots de « GOODIES » de partenaires « trop cool »: café au départ, bière au retour (et, autres attraits)

Il est à prévoir qu’il y aura 2 groupes à chacune des sorties. Les rapides et les « Enjoy Life ». Pour plus de détail suivez les informations sur Facebook et prochainement sur leur site internet : Alcove.bike (Possible de vous abonnez à leur infolettres).

  • Le samedi 14 mai, 2021 – Knowlton
  • Le samedi 5 juin, 2021 – Morin Heights
  • Le samedi 11 juillet, 2021 – Saint-Adrien
  • Le samedi 21 août, 2021 – Lost River / Harrington
  • Le samedi 18 septembre 2021 – Mauricie / Shawinigan
  • Le samedi 9 octobre 2021 – Waterloo / Knowlton

Possible de consulter le calendrier public de google


Vous aimerez sans doute :


Abonnez-vous à l’Hebdo TCR


Veloptimum - Vélo Nouvelles

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *