E47 pour l’amour du MTB

Quand l’hiver et le Fat sont finis, le printemps se pointe le nez et les MTB dansent!

Les TCR étaient de retour à Québec pour le weekend. Le dimanche, nous allions à la grand messe que nous réservait Empire 47. Encore une fois, Capitaine Felt (Jean Prévost) est notre guide pour l’occasion (Voir également l’article E47 pour l’amour du Fat! du 31 janvier 2021). Difficile d’avoir meilleur guide que lui, notre verbomoteur cycliste nous fait l’histoire de la création de chacune des pistes. Est-ce que cette pause à chacun des embranchements est liée à son désir de transmettre l’information ou pour reprendre son souffle….??? Une chose est certaine, les TCR sont heureux de revoir le Capitaine et cela semble réciproque.

Capitaine Felt connaît tout le monde!!! Petite pause photo, une connaissance qui s’ajoute à celle-ci le temps d’un petit bonjour et de prendre des nouvelles du chum, alouette.

Nous avons de l’expérience …. Alors pourquoi un guide ?

Lorsque vient le temps de découvrir un nouveau centre de vélo de montagne, prendre la peine de s’y rendre avec un « habitué » (un « local » ou pas, mais qui fréquente plusieurs fois par saison l’endroit). Si ce n’est pas le cas, assurez-vous d’avoir en main une séquence de sentiers à suivre ( À noter, ce n’est pas parce que vous connaissez les pistes en hiver/Fat que vous serez compétents la belle saison venue. Le décor change, les pistes ne suivent pas nécessairement le même sens. En gros, vous repartez souvent à zéro).

Avoir un guide, c’est une excellente façon de ne pas perdre son temps, et de maximiser sa journée. Cela évite de se retrouver malencontreusement au bout d’une « trail » avec 3 doubles Losanges noirs comme seule option pour redescendre (Désagréable si vous n’avez pas les skills pour les entamer et de ne pas pouvoir profiter pleinement des efforts fournis lors de la montée.). En général, lorsque vous arrivez à un embranchement et que 2 jeunes « full pads » se partagent un RedBull pour être « full prime » devant un sentier qui s’appelle King Kong et que vous débutez en MTB, faudrait peut-être songer à opter pour le sentier « Petit renard » ou « La grande boucle » (À noter que pour ne pas blesser les égos, je ne cite pas la Familiale…. je sais vous avez déjà franchi cette étape)

Pour la plupart, les centres utilisent la catégorisation suivant les mêmes couleurs que pour le ski : Cercle Vert (Débutant), Carré Bleu (Intermédiaire), Rouge ou Double Carré Bleu (Intermédiaire avancé), Losange noir (Expert) et Double Losange Noir (Attache ta tuque avec de la broche tu vas te faire brasser le mononcle)

Pour être certain de ne pas se perdre, utiliser les applications mobiles offrant des cartes interactives. Consulter le site internet de l’endroit pour connaître quel est l’application suggérée. Par exemple, pour Empire 47, l’application Ondago permet de vous localisez sur les pistes sur l’ensemble du réseau.

Saisie d’écran de l’application Ondago : Carte E47

Les applications « must have » :
– Ondago : https://igloocreations.com/fr/cartes-interactives/
– Trail Forks : https://www.trailforks.com/
– Komoot semble prendre son envol en ce moment (surtout pour les trajets de gravel) : https://www.komoot.com/

Empire 47 (E47 pour les intimes!)

Empire 47 est un centre de vélo de montagne progressif qui accueille les adeptes de tous les styles et tous les niveaux de difficulté.  En gros, un centre à vocation très familial où il est impossible de ne pas finir sa journée avec un sourire moins large que celui du Joker!

N.B. : Beaucoup, beaucoup de Mountain Bikeuses, en famille ou en groupe de 2 ou 3. Endroit exceptionnel pour initier au MTB vos conjoints/conjointes, le Beauf, the « BelleSoeur » et la marmaille qui vient avec.

Le centre est situé au Lac Delage, qui se trouve à 20 minutes de la ville de Québec. E47 offre un réseau de 64 km de sentiers de tous les niveaux incluant, des lignes de sauts (jumplines), des parcs d’habileté (bikeskills) et le futur vélo parc (pumptrack) qui était encore en construction lors de notre visite, mais qui sera inauguré bientôt (Réalisé au coût de 500 000 $, une surface de 1600 m2 asphaltée et éclairée )

La pumptrack en construction le 30 mai, 2021

Plusieurs projets sont lancés en ce moment : un nouveau refuge au sommet. Un peu plus tard à l’automne, une piste double losange noir s’ajoutera à l’offre des sentiers. En gros, on ne chôme pas au Lac Delage pour améliorer la vie des Mountain Bikeux.

J’avoue que depuis le début de la pandémie ce centre est devenu mon préféré. J’étais un adepte des Kingdom Trails (East-Burke, Vermont) depuis plus de 10 ans (Adepte étant un faible mot puisque je m’y rendais pratiquement tous les samedis…. Oui oui un aller-retour Montréal – East Burke… L’amour peut nous faire faire bien des folies). D’ailleurs, on y retrouve plusieurs similitudes : Sentier très roulant (la Pètepisrépète est un pur bijou), la Kamasutrail offre des feelings similaire à la Tap’n’Die, la Belzebrute à une drop digne de la SideWinder. Plusieurs sentiers entourés de pins. Et que dire de la magnifique Huron et de sa descente avec 14 laçets en épingle qui surpasse en plaisir les fameuses Webs de Burke. Du pur bonheur made in Québec.

La Belzébrute

Qu’elle est la séquence que nous a proposée notre célèbre Guide ?

Alors, sortez vos crayons c’est maintenant le temps de prendre des notes. Si vous êtes du genre organisé, vous avez déjà imprimé la carte qui se trouve ci-dessous et vous avez en main des feutres ….

Carte des sentiers : https://www.empire47.com/carte-des-sentiers/

Réchauffement et mise en jambe

Capitaine Felt est de la vieille école et préconise de commencer doucement pour se réchauffer !!!

En quittant le Chalet principal, nous débutons un festival de pistes pour débutants. Mais ici, débutant ne signifie pas monotone. Impossible de se mettre sur le pilote automatique, à l’exception de la Familiale, une piste sans embûche outre le fait qu’elle soit en pente ascendante. Nous utiliserons celle-ci, jusqu’à l’embranchement de la Flowrentide.

Nous avons droit à notre première pause, une gracieuseté Capitaine Jean Prévost : « Savez-vous pourquoi elle s’appelle la Flowrentide ? Parce qu’il y avait une canette de Laurentide abandonnée lors de la construction de ce sentier« ….. Et nous repartons.

S’enchaînera la Pètepisrépète (mais personne a tombée, même pas Pète!) et la Queue de castor, la Huron, la Halte-Rivière (vous descendez au plus bas niveau en terme d’altitude, en longeant quelques temps la rivière). En gros, une panoplie de pistes accessibles pour tous, bien roulantes mais pas dénudées d’obstacles (nous avons dépassés des familles et de jeunes enfants à quelques reprises).

Et que la fête commence …. C’est Noël, Capitaine Felt distribue les cadeaux….mais toujours en douceur

Première piste intermédiaire la Montée de lait, comme son nom l’indique, nous grimpons. Celle-ci nous permet de rejoindre la Kamasutrail. Une magnifique descente très bien dessinée. Quelques embûches, mais se fait assez bien permettant de pouvoir prendre de bonne pointe de vitesse à certains endroits.

Une fois terminé, nous utiliserons la Reconstituée pour aller se faire la Belzebrute. Celle-ci est un peu plus costaude que la Kamasutrail. Mais encore bien accessible. Si jamais vous avez des craintes, quelques « chicken pass » permettent d’éviter les passages plus ardus.

Une autre pause, mais cette fois-ci en musique, puisque nous nous dirigeons vers la nouvelle piste (construite en 2020), la ZombyWoof (qui tire son nom d’une chanson de Frank Zappa) …. Aller on monte le son, on va se faire un petit café, je vous attends pour la suite. ….

ZombyWoof

Comment décrire la ZombyWoof … simplement Big Wow…. Que de beauté dans celle-ci. C’est le moment de prendre une photo. Allez Mountain Queen et Capitaine Felt, un petit sourire.

La Mountain Queen et Capitaine Felt dans la ZombyWoof

Les TCR sont déjà solidement conquis. Capitaine Felt, nous lance ….: Si vous pensez que c’est tout… La Légende tu te souviens de la belle descente en Fat dans la Huron …. Et bien, c’est la même chose en MTB…. Johnny met le pied sur l’accélérateur, c’est parti mon Kiki……La Mountain Queen n’a pas le temps de finir sa gorgée que les 2 énervés sont déjà engagés dans la descente.

La grande consécration …..

Alléluia de retour sur la Huron dans sa plus belle partie (qui déjà avait comblé les TCR en fatbike)….Une magnifique descente avec 14 lacets. Le tout étant dessiné à merveille, qui permet de vraiment relâcher les freins (« full release!!!! ») pour pratiquement l’ensemble de la descente.

Nous continuons la Huron, un ensemble de petites montées et descentes. Comme on dit à Québec : « C’est Plaisant ». Celle-ci nous permettra de reprendre la Familiale. Ici vaut mieux ralentir, il y aura sans doute plusieurs familles et quelques petits enfants qui ont de la dynamite dans les jambes , mais qui connaissent encore mal le concept de rouler en ligne droite. Vaut mieux être prudent, et permettre à ceux-ci de se développer (de toute façon ça vaut la peine de prendre une pause et de les regarder. Toujours beau de voir un petit pitt de 5 à 10 ans se démener sur un vélo de montagne.)

Le retour au chalet avec un petit challenge 

De la Familiale, nous sautons dans la Kerozen pour finir la journée. Celle-ci mène à l’embranchement de la Pada One et de la Jed Hi. Si vous prenez la Pada One vous aurez droit à de magnifiques virages pour augmenter la largeur de votre sourire. Si vous aimez les petits jumps, opter plutôt pour la Jed Hi. Ici, le challenge dépend véritablement du niveau d’intensité désiré. Si vous y allez à plein régime et que vous avez votre « garmin » en mode VTT, vous recevrez plusieurs messages : « Magnifique Saut ». Je vous suggère pour la première fois de vous calmez le pompon et de tester vos capacités (À basse vitesse aucun danger, simplement du plaisir). Possible de remonter en moins de 5 minutes pour la refaire selon vos véritables intentions (La version Jean Prévost : « Deux gros murs à 90 degrés, tu jumpes et t’écrases dans le siège ben comme il faut dans la courbe pis l’affaire est ketchup »). Assurez-vous d’avoir un p’tit n’ami pour filmer ou prendre des photos pour la postérité.

L’ensemble de ce trajet est disponible et téléchargeable sur Strava : E47 avec le Capitaine Felt
(24 km avec 700 m de dénivelé)

Les TCR sont désormais tatoués E47 en été comme en hiver

Encore une fois, gros merci à Capitaine Felt (Jean Prévost) pour nous faire vivre des journées hors normes. Tu es un TCR dans l’âme. Même la voiture de la Mountain Queen n’y échappe pas…..

Yes Sir ! un sticker E47

On se revoit bientôt E47
Merci, Bonsoir !

Informations

Site Web : https://www.empire47.com/
Service de location (Adulte et enfant) : https://www.empire47.com/les-services/#location
Facebook : https://www.facebook.com/StationEmpire47

Empire 47 (E47)
26, rue Pied-des-Pentes
Lac-Delage, QC G3C 5A2


Vous aimerez sans doute :


Abonnez-vous à l’Hebdo TCR

Recevez l’hebdo par courriel tous les dimanches matin à 6h00 am.
Une petite lecture, un petit café !

Promis qu’il n y aura pas d’autres diffusions de courriel. Et chez les TCR une promesse c’est une promesse.


Veloptimum - Vélo Nouvelles

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *